Shampooing anti chute de cheveux, bienfaits et limites

La chute de cheveux, c’est un problème qui préoccupe beaucoup d’entre nous. En effet, au-delà du côté esthétique, il en va même de l’appréciation de soi. C’est ainsi que selon des études menées aux Etats-Unis par exemple, la calvitie peut constituer chez les personnes qui en sont victimes un obstacle à l’ascension professionnelle.

D’innombrables produits inondent alors le marché pour lutter contre ce fléau qu’est la chute de cheveux. Parmi eux, il y a les shampooings anti chute de cheveux. Mais sont-ils vraiment efficaces ?

Les bienfaits et limites des shampooings dans la lutte contre la chute de cheveux

 

Tous les spécialistes s’accordent à le dire, le fait de laver ses cheveux n’accentue pas leur chute. Si nous remarquons des cheveux qui tombent sous la douche, c’est qu’ils se sont déjà détachés, et le lavage ne fait que les éliminer. Au contraire, ce sont bien les cheveux trop gras, où un excès de sébum est observé, qui risquent de chuter encore plus en abondance. En effet, le cuir chevelu se trouve asphyxié, rendant les cheveux plus fragiles, donc plus exposés à la chute. Vous l’aurez compris, des cheveux lavés régulièrement, avec un shampooing approprié toutefois, sont plus résistants.

Sinon, d’une manière générale, les shampooings anti chute de cheveux agissent sur le cuir chevelu, mais notamment sur le bulbe pileux. En effet, ils contiennent des principes actifs qui nourrissent et redonnent de la vitalité à ce dernier. C’est ainsi que les shampooings anti chute de cheveux peuvent ralentir la chute, ou tout au moins la stabiliser. Mais il faut dire que la chute n’en est pas pour autant stoppée. En effet, ce sont bien le bulbe pileux et le cuir chevelu qui bénéficient donc des actions des shampooings, et non pas l’enzyme. En d’autres termes, les shampooings peuvent être d’une aide précieuse dans la prévention de la chute de cheveux, mais ne permettent pas d’y remédier, en tout cas d’une manière définitive.

Pour plus d’efficacité des shampooings anti chute de cheveux

efficacité shampoing anti chute 

Pour une meilleure efficacité, des gestes assez simples, effectués au quotidien, peuvent améliorer l’efficacité des shampooings anti chute de cheveux.

En premier lieu, comme nous l’avons vu plus haut, il est important de se laver régulièrement les cheveux. Particulièrement pour les cheveux gras, il est recommandé d’opter pour un shampooing à PH neutre, destiné pour une utilisation fréquente. Il faut alors bien le faire mousser pour que les principes actifs que contient le shampooing soient bien libérés et agissent efficacement.

Sinon, quel que soit le type de cheveux, il est conseillé de procéder à un massage du cuir chevelu avant l’utilisation du shampooing. Cela favorise la microcirculation, ce qui permettra au cuir chevelu d’être encore plus réceptif aux soins apportés par le shampooing. Idéalement, le massage doit être réalisé en effectuant des gestes circulaires en partant de la nuque et en remontant vers le sommet de la tête.

Après application du shampooing, il faut s’assurer qu’il n’y en ait plus de résidu sur la chevelure. Il est alors important de bien rincer ses cheveux, le temps à y consacrer (c’est-à-dire au rinçage) devant être plus important que celui du lavage.

Concernant le séchage, il est recommandé de laisser les cheveux sécher à l’air libre, ou d’essuyer doucement, sans frotter, avec une serviette. Ce qu’il faut surtout éviter, c’est le sèche-cheveux. En effet, il faut savoir que la fibre capillaire contient de l’eau. Celle-ci se met à bouillir à une certaine température, ce qui conduit à ce que les tiges capillaires se cassent et se fragilisent, ce qui favorise la chute de cheveux.

A part cela, il est recommandé d’utiliser des brosses ou des peignes faits de fibres naturelles, pour une coiffure en douceur, n’agressant pas les cheveux. Et bien évidemment, une alimentation équilibrée doit quotidiennement être observée. Cela permet à nos cheveux de disposer de tous les nutriments dont ils ont besoin pour bien pousser et pour être en bonne santé.

A noter : il est toujours recommandé de demander conseils à un spécialiste pour déterminer le type de shampooing le plus approprié à son type de cheveux.

Les alternatives au shampooing anti chute de cheveux

 

Comme nous l’avons vu, en cas de chute de cheveux déjà assez avancée, les shampooings connaissent leurs limites. D’ailleurs, dans tous les cas, il est plus qu’important de bien déterminer les causes de la chute de cheveux pour une lutte plus efficace. Pour une chute de cheveux résultant du changement de saison, de carences nutritionnelles, ou encore de l’alopécie androgénétique, par exemple, des compléments alimentaires pour cheveux tels que le Profolan, ou encore le HARVOKSE, peuvent être les plus appropriés. Pour une chute de cheveux due à des troubles hormonales par contre, comme c’est le cas chez les femmes après l’accouchement ou à la ménopause, un traitement hormonal est ce qu’il y a de plus efficace.

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: